Plain-chant

Lointaines origines

Le Plain-chant est un type de musique vocale traditionnel, apparaissant généralement dans un contexte religieux. Ce style musical est ancien et répandu. Il n'est pas propre aux rites catholiques, mais on en trouve également des exemples dans les cantillations et les pièces de rites hébreux, musulmans ou bouddhistes. Bien que les termes soient souvent pris l'un pour l'autre, il convient de distinguer le plain chant (un style musical) du chant grégorien (un répertoire liturgique modifé dans ce style après la Renaissance).

Cantillation : La cantillation est la prononciation de la hauteur musicale des voyelles de chaque mot d'un verset du texte sacré des religions chrétienne, coranique, hébraïque, et bouddhique.

Le mot

Plain-chant est l'équivalent français de Cantus Planus. Plain est apparenté à plaine et signifie "sans rupture, sans accident, sans altération".

En ce qui nous concerne

Le Plain-chant que nous connaissons a son origine au Moyen Âge entre les Ve et IXe siècles.

Chant grégorien

Le chant grégorien est une réfection complexe établie à l'époque carolingienne (785) à partir du chant Romain en vigueur à la scola cantorum et son appropriation par les chantres gaulois. En fait, il ne s!agit plus de Plain-Chant à proprement parler mais d'un genre hybride qui trouve en partie sa source dans les corrections innombrables qu'Alcuin, conseiller de Charlemagne, dut apporter aux fautes des copistes dans les manuscrits. Ce nouveau genre musical emporta rapidement l'adhésion des chantres de tout l'empire, vraisemblablement parce qu'il était beaucoup plus clair et facile à comprendre.

Aucun rapport ... avec Grégoire

L'attribution du Chant grégorien au pape Grégoire est très postérieure à son invention puisque la légende date de 872 et que Grégoire le Grand est mort en ... 604.

Retour vers Ecriture musicale